Charte éthique

Charte éthique

La charte éthique vise à nourrir le projet d’entreprise autour la réalisation d’un village Écocirque, village composé d’un chapiteau accueillant du public dans les meilleures conditions entourés de pop stores intégrés dans des containers recyclés.

Écocirque présente un spectacle des arts vivants sans animaux et organise des conférences sur la préservation des espèces.

Les valeurs de l’Écocirque sont le respect des personnes, de l’environnement et du bien-être animal.

Elle veille au respect du devoir de reconnaissance de ses collaborateurs et ses partenaires.

Cette charte ne se substitue pas aux lois et règlements applicables dans les pays où Écocirque opère ou opérera mais elle vise au contraire à en promouvoir le respect et à en assurer une bonne application. Elle s’inscrit bien évidemment dans le cadre de principes fondamentaux tels que la Déclaration universelle des droits de l’homme, les règles de l’OIT, de l’OCDE ou le Pacte mondial en matière de développement durable.

C’est un instrument de progrès et de dialogue : tout collaborateur de la société rencontrant des difficultés dans sa compréhension ou son application devra en faire part à sa hiérarchie.

1. Les relations d'écocirque avec ses collaborateurs

Elles sont fondées sur le devoir de reconnaissance mutuelle entre les femmes et les hommes qui contribuent avec intégrité́ au projet d’entreprise et l’entreprise elle-même.

La société ne tolère aucune discrimination qu’elle soit fondée, notamment, sur la race, le sexe, l’âge, la religion, l’orientation sexuelle ou les opinions politiques ou syndicales.

Ces relations sont fondées sur le management humaniste et responsable qui repose notamment sur la préservation de la santé physique et mentale des collaborateurs.

Les valeurs fédératrices de la société sont la confiance, l’excellence, l’exigence, le respect, la solidarité.

Écocirque s’engage sur les dispositions liées à la prévention des risques et des engagements relevant
d’une démarche RSE notamment sur :

  • La formation
  • Les conditions de travail
  • L’hygiène et la sécurité

2. Les relations d'écocirque avec ses partenaires

Elles impliquent l’adhésion à son projet d’excellence, qui s’inscrit dans la durée et se fonde sur la capacité́ de ces derniers à adhérer à ses principes Les grands principes de nos relations sont : la confiance et la considération, la sélectivité sur les critères qualité́, mais aussi, dans les domaines sociaux et environnementaux, la recherche de relations équilibrées à long terme, le traitement équitable et l’impartialité́, le respect absolu des critères d’éthique et d’intégrité́, la transparence dans la relation. La société interdit à ses salariés d’accepter des cadeaux ou d’avantages. Elle interdit la divulgation de données confidentielles.

Écocirque entretient avec ses partenaires commerciaux une relation de confiance fondée sur l’intégrité́ et la loyauté et qui s’inscrit dans la durée.

La société interdit à ses salariés d’accepter des cadeaux ou d’avantages. Elle interdit la divulgation de données confidentielles.

Écocirque entretient avec ses partenaires commerciaux une relation de confiance fondée sur l’intégrité́ et la loyauté et qui s’inscrit dans la durée.

3. Les relations d'écocirque avec ses clients spectateurs

Écocirque est identifiable par son style ancien associé aux nouvelles technologies.

Écocirque veut surprendre et faire rêver ses clients avec ses créations.

Écocirque veut accorder à chacun un meilleur accueil, dans le respect des diversités et des cultures. Par souci de discrétion et de respect, Écocirque protège la confidentialité́ des informations et des données personnelles de ses clients.

4. L'objet écocirque et son engagement environnemental

Dans la mesure du possible Écorcirque installe des sources d’énergies renouvelables et rationalise son poste « transports ».

La société veille à respecter l’environnement et à s’y intégrer au mieux. Elle se conforme aux obligations réglementaires et veut anticiper, chaque fois que cela est possible, leurs évolutions. Elle privilégie les technologies les plus propres et les produits les plus respectueux de l’environnement et de la biodiversité́, en respectant les ressources naturelles, et en maîtrisant les ressources énergétiques. Elle contrôle ses déchets en réduisant au maximum leur production, et en les recyclant chaque fois que cela est possible. Elle a la volonté de privilégier les circuits courts.

5. Les relations d'écocirque avec les collectivistes locales

Écocirque est un acteur attentif, concerné et engagé dans son environnement écologique, social, économique et culturel.

Écocirque entend veiller par ailleurs au dialogue et à la concertation avec l’ensemble des parties prenantes afin de contribuer au développement économique et social des régions et bassins d’emploi dans lesquels Écocirque implante
son village.

Écocirque s’investit dans chacun des lieux où l’entreprise est présente, en recourant le plus possible aux ressources locales, de manière à contribuer à la vie économique locale et à y jouer également un rôle d’entreprise citoyenne dans un esprit de responsabilité́ territoriale.

6. L'adhésion aux principes internationaux

L’ÉCOCIRQUE inscrit sa démarche éthique dans le cadre universel posé par les grands principes, normes et accords internationaux, et adhère en particulier :

– à la Déclaration universelle des droits de l’homme ;

– à la Charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne ;

– à la Charte des droits fondamentaux de l’Organisation internationale du travail qui recouvre la liberté́ d’association, la lutte contre le travail forcé, le travail des enfants et la lutte contre la discrimination ;

– aux principes directeurs de l’OCDE ;

– au Pacte mondial des Nations unies (niveau « Advanced ») invitant les entreprises à adopter, soutenir et appliquer dans leur sphère d’influence un ensemble de dix valeurs fondamentales dans les domaines suivants : droits de l’homme, normes du travail, environnement, lutte contre la corruption ;

– aux principes directeurs des Nations unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme engageant les entreprises à respecter les droits de l’homme et à traiter les impacts négatifs de leurs activités.

Ces principes s’appliquent à notre société, à nos partenaires et nos fournisseurs qui doivent s’engager à les respecter.